PAL — FR

Resident Evil : Director’s Cut

Resident Evil : Director’s Cut
ResidentEvilDirectorsCut – PAL_-_BACK
ResidentEvilDirectorsCut – PAL_-_INSIDE
Date de sortie
10/12/1997
Plateforme
Playstation 1
RĂ©gions & langues
PAL – FR
Partager avec vos amis

Qualité

Très bon état

Durée de livraison

2 Ă  5 jours

Le stock de ce produit

Actuellement hors-stock

Le prix de ce produit

35,00 29,00

Plus d'informations

Histoire

Resident Evil, connu au Japon sous le nom de Bio Hazard, est un jeu vidĂ©o de type survival-horror dĂ©veloppĂ© et publiĂ© par Capcom Ă  l’origine pour la PlayStation en 1996 et est le premier jeu de la sĂ©rie Resident Evil.

L’intrigue du jeu suit Chris Redfield et Jill Valentine, membres d’un groupe de travail d’Ă©lite connu sous le nom de S.T.A.R.S., alors qu’ils enquĂŞtent sur la banlieue de Raccoon City après la disparition de leurs membres. Ils se retrouvent bientĂ´t piĂ©gĂ©s dans un manoir infestĂ© de zombies et d’autres monstres. Le joueur ayant choisi de jouer Chris ou Jill au dĂ©but du jeu doit explorer le manoir pour en dĂ©couvrir les secrets.

Conçu par le producteur Tokuro Fujiwara comme un remake de son prĂ©cĂ©dent jeu d’horreur Sweet Home (1989), le dĂ©veloppement de Resident Evil a Ă©tĂ© dirigĂ© par Shinji Mikami. Il a fait l’objet de plusieurs remaniements, conçus Ă  l’origine comme un jeu Super NES en 1993, puis comme un jeu PlayStation Ă  la première personne entièrement en 3D en 1994, puis enfin un jeu Ă  la troisième personne avec des arrière-plans prĂ©-rendus. Le jeu consiste principalement en une action Ă  la troisième personne mettant davantage l’accent sur la gestion des stocks, l’exploration et la rĂ©solution de casse-tĂŞte. Resident Evil Ă©tablit de nombreuses conventions plus tard dans la sĂ©rie, notamment le schĂ©ma de contrĂ´le, le système d’inventaire, le système de sauvegarde et l’utilisation de modèles 3D superposĂ©s Ă  des arrière-plans prĂ©-rendus.

Resident Evil a Ă©tĂ© très bien reçu par la critique et le commerce, et on lui attribue souvent la dĂ©finition du genre horreur de survie. Depuis, il a Ă©tĂ© saluĂ© comme l’un des plus grands jeux vidĂ©o de tous les temps. Son succès a engendrĂ© une franchise multimĂ©dia comprenant des jeux vidĂ©o, des films, des bandes dessinĂ©es, des romans et d’autres produits. Le jeu a reçu des ports dĂ©diĂ©s Ă  Sega Saturn, Microsoft Windows et Nintendo DS. En 2002, un remake du mĂŞme nom est sorti pour la GameCube. Il contient des graphismes et des sons mis Ă  jour, ainsi que des modifications du gameplay et de l’histoire. Un remasterisation haute dĂ©finition du jeu GameCube a Ă©tĂ© publiĂ© en 2015 pour les plates-formes modernes. Une suite, Resident Evil 2, est sortie en 1998 et une autre, Resident Evil Zero, en 2002.

Resident Evil: Director’s Cut, sorti en 1997, a Ă©tĂ© produit pour compenser le retard très mĂ©diatisĂ© de la suite, Resident Evil 2, et Ă©tait Ă  l’origine livrĂ© avec une dĂ©mo d’avant-première jouable de ce jeu. La version japonaise du disque de dĂ©monstration incluait Ă©galement une dĂ©mo de prĂ©-version de Rockman Neo, renommĂ©e plus tard Rockman DASH (Mega Man Legends en dehors du Japon), et une bande-annonce de Breath of Fire III.

L’addition principale Ă  Director’s Cut est une version « arrangĂ©e » du jeu qui modifie l’emplacement de presque tous les Ă©lĂ©ments vitaux du manoir, ainsi que le placement de l’ennemi. Les personnages principaux, ainsi que Rebecca, se voient attribuer une nouvelle garde-robe et l’arme de poing du joueur est remplacĂ©e par un modèle amĂ©liorĂ© dans lequel tout coup tirĂ© a une chance alĂ©atoire de dĂ©capiter un zombie, de le tuer instantanĂ©ment. La version originale du jeu est Ă©galement incluse, ainsi qu’un nouveau mode « dĂ©butant » dans lequel les ennemis sont plus faciles Ă  tuer et oĂą la quantitĂ© de munitions pouvant ĂŞtre trouvĂ©e par le joueur est doublĂ©e. De plus, la fonction de visĂ©e automatique a Ă©tĂ© restaurĂ©e dans tous les modes, bien que cela ne soit pas notĂ© dans les contrĂ´les du jeu.

Les versions nord-amĂ©ricaines et europĂ©ennes de Director’s Cut ont Ă©tĂ© commercialisĂ©es avec les sĂ©quences originales non censurĂ©es des versions japonaises. Cependant, les sĂ©quences de vidĂ©o en plein mouvement (FMV) Ă©taient toujours censurĂ©es et Capcom a affirmĂ© que cette omission Ă©tait le rĂ©sultat d’une erreur de localisation commise par les dĂ©veloppeurs. L’intro non censurĂ©e a ensuite Ă©tĂ© proposĂ©e en tĂ©lĂ©chargement gratuit sur leur site web. Dans les versions PAL française et allemande de Director’s Cut, on retrouve le FMV intro non censurĂ© en couleur. Cependant, les versions PAL française et allemande ne comportaient pas la scène de la mort non censurĂ©e de Kenneth, bien que les FMV d’introduction non censurĂ©s soient en couleur. Bien que la version PC de Resident Evil n’ait pas Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©e comme la version raccourcie du jeu du rĂ©alisateur, c’est la seule version de Resident Evil qui possède tous les JVM non censurĂ©s, y compris l’introduction non censurĂ©e, la scène de la mort de Kenneth dans son intĂ©gralitĂ©.

CIB – PAL – FR
Demo RE2 incl.

Découvrez à quel point ça a l'air cool!

Captures d'écran et vidéos

Histoire et captures d'Ă©cran
Vous pourriez aussi aimer ...

Produits similaires

Mortal Kombat 3
15,00
PALEN
Les Schtroumpfs
29,00
PALMulti
FUNKO POP! – TOY STORY 4 – ALIEN – 525
19,00
Funko
FUNKO POP! – GAMES – FORTNITE – LOOT LLAMA – 511
49,00
Funko
Produits similaires
Resident Evil : Director’s Cut