Livraison gratuite en Belgique et au Luxembourg à partir de 75€ d'achat !
PAL — FR

Resident Evil : Director’s Cut

Resident Evil : Director’s Cut
ResidentEvilDirectorsCut – PAL_-_BACK
ResidentEvilDirectorsCut – PAL_-_INSIDE
Date de sortie
10/12/1997
Plateforme
Playstation 1
Régions & langues
PAL – FR
Partager avec vos amis

Qualité

Très bon état

Durée de livraison

2 à 5 jours

Le stock de ce produit

Actuellement hors-stock

Le prix de ce produit

35,00 29,00

Plus d'informations

Histoire

Resident Evil, connu au Japon sous le nom de Bio Hazard, est un jeu vidéo de type survival-horror développé et publié par Capcom à l’origine pour la PlayStation en 1996 et est le premier jeu de la série Resident Evil.

L’intrigue du jeu suit Chris Redfield et Jill Valentine, membres d’un groupe de travail d’élite connu sous le nom de S.T.A.R.S., alors qu’ils enquêtent sur la banlieue de Raccoon City après la disparition de leurs membres. Ils se retrouvent bientôt piégés dans un manoir infesté de zombies et d’autres monstres. Le joueur ayant choisi de jouer Chris ou Jill au début du jeu doit explorer le manoir pour en découvrir les secrets.

Conçu par le producteur Tokuro Fujiwara comme un remake de son précédent jeu d’horreur Sweet Home (1989), le développement de Resident Evil a été dirigé par Shinji Mikami. Il a fait l’objet de plusieurs remaniements, conçus à l’origine comme un jeu Super NES en 1993, puis comme un jeu PlayStation à la première personne entièrement en 3D en 1994, puis enfin un jeu à la troisième personne avec des arrière-plans pré-rendus. Le jeu consiste principalement en une action à la troisième personne mettant davantage l’accent sur la gestion des stocks, l’exploration et la résolution de casse-tête. Resident Evil établit de nombreuses conventions plus tard dans la série, notamment le schéma de contrôle, le système d’inventaire, le système de sauvegarde et l’utilisation de modèles 3D superposés à des arrière-plans pré-rendus.

Resident Evil a été très bien reçu par la critique et le commerce, et on lui attribue souvent la définition du genre horreur de survie. Depuis, il a été salué comme l’un des plus grands jeux vidéo de tous les temps. Son succès a engendré une franchise multimédia comprenant des jeux vidéo, des films, des bandes dessinées, des romans et d’autres produits. Le jeu a reçu des ports dédiés à Sega Saturn, Microsoft Windows et Nintendo DS. En 2002, un remake du même nom est sorti pour la GameCube. Il contient des graphismes et des sons mis à jour, ainsi que des modifications du gameplay et de l’histoire. Un remasterisation haute définition du jeu GameCube a été publié en 2015 pour les plates-formes modernes. Une suite, Resident Evil 2, est sortie en 1998 et une autre, Resident Evil Zero, en 2002.

Resident Evil: Director’s Cut, sorti en 1997, a été produit pour compenser le retard très médiatisé de la suite, Resident Evil 2, et était à l’origine livré avec une démo d’avant-première jouable de ce jeu. La version japonaise du disque de démonstration incluait également une démo de pré-version de Rockman Neo, renommée plus tard Rockman DASH (Mega Man Legends en dehors du Japon), et une bande-annonce de Breath of Fire III.

L’addition principale à Director’s Cut est une version “arrangée” du jeu qui modifie l’emplacement de presque tous les éléments vitaux du manoir, ainsi que le placement de l’ennemi. Les personnages principaux, ainsi que Rebecca, se voient attribuer une nouvelle garde-robe et l’arme de poing du joueur est remplacée par un modèle amélioré dans lequel tout coup tiré a une chance aléatoire de décapiter un zombie, de le tuer instantanément. La version originale du jeu est également incluse, ainsi qu’un nouveau mode “débutant” dans lequel les ennemis sont plus faciles à tuer et où la quantité de munitions pouvant être trouvée par le joueur est doublée. De plus, la fonction de visée automatique a été restaurée dans tous les modes, bien que cela ne soit pas noté dans les contrôles du jeu.

Les versions nord-américaines et européennes de Director’s Cut ont été commercialisées avec les séquences originales non censurées des versions japonaises. Cependant, les séquences de vidéo en plein mouvement (FMV) étaient toujours censurées et Capcom a affirmé que cette omission était le résultat d’une erreur de localisation commise par les développeurs. L’intro non censurée a ensuite été proposée en téléchargement gratuit sur leur site web. Dans les versions PAL française et allemande de Director’s Cut, on retrouve le FMV intro non censuré en couleur. Cependant, les versions PAL française et allemande ne comportaient pas la scène de la mort non censurée de Kenneth, bien que les FMV d’introduction non censurés soient en couleur. Bien que la version PC de Resident Evil n’ait pas été présentée comme la version raccourcie du jeu du réalisateur, c’est la seule version de Resident Evil qui possède tous les JVM non censurés, y compris l’introduction non censurée, la scène de la mort de Kenneth dans son intégralité.

CIB – PAL – FR
Demo RE2 incl.

Découvrez à quel point ça a l'air cool!

Captures d'écran et vidéos

Histoire et captures d'écran
Vous pourriez aussi aimer ...

Produits similaires

Funko POP! - Television - THE SIMPSONS - Lisa Simpson - 497
19,00
Funko
Out of stock
Need for Speed: Hot Pursuit Remastered
49,00
PALEN, FR
Out of stock
SNAKE PASS (SUPER RARE GAMES EDITION - #07)
149,00
PALMulti
Out of stock
L'AVENTURE LAYTON™: Katrielle et la conspiration des millionnaires - Édition Deluxe
45,00
PALEN, FR
Out of stock